RECHERCHE

Approche conceptuelle

L’Institut Pour la Paix a pour but de traduire institutionnellement l’ambition épistémologique de ne pas tenir séparées les études sur la guerre et la stratégie de celles sur la paix. Cela implique de reconnaître qu’une conception strictement négative de la paix – en tant qu’absence de guerre – ne suffit plus à capter les enjeux de la conflictualité de nos jours, sans toutefois perdre de vue que la paix ne saurait s’appréhender et ne se construit autrement que dans son rapport au conflit et, in fine, à la guerre.

L’IPP se propose de questionner les jugements de valeurs inhérents aux appels à la paix. Inspirée des approches de la paix en tant que « transformation des conflits », plutôt qu’à leur résolution, l’IPP part du présupposé que le conflit n’est pas quelque chose de mauvais en soi mais qu’il y a des formes plus ou moins « productives » du conflit.

Stratégie & champ d'action

L’IPP aborde, de manière transversale, les problématiques épistémologie et conceptuelles, genre, non-violence, environnement et approches régionales dans le champ des études de paix, au travers de différentes initiatives :

  • Ses Groupes de Travail : formés par des universitaires menant des recherches transdisciplinaires et dialoguant avec d’autres acteurs. Les GT organisent des séminaires, des colloques, et répondent à des appels à projets, suivant des lignes thématiques directrices qu’ils construisent de manière autonome.

  • Son séminaire : cycle de discussions entre jeunes chercheur.e.s, chercheur.e.s plus expérimenté.e.s et expert.e.s, où sont présentés des ouvrages et réflexions qui réunissent le réseau IPP de manière transversale. 

  • Ses événements : l’IPP crée et participe à des espaces diversifiés de dialogue : conférence-débats, présentations à des conférences universitaires, rencontres avec divers acteurs de la société civile et militante pour nouer des partenariats, et également séances Chatham House avec les décideurs politiques et militaires. 

  • Son colloque annuel : organisé en octobre, il représente le rendez-vous privilégié du réseau IPP, où se mêlent keynotes, panels, tables rondes, ateliers et installations culturelles. 
  • Ses publications : tant scientifiques que pour le grand public, sous la forme de courtes vidéos, audios format podcast, dossiers et articles dans revues scientifiques, et courts articles sur le site.

Les Groupes de Travail

Groupe de travail : concept de la paix

Concepts de la paix

Mêlant les démarches l’histoire conceptuelle, de l’histoire globale et de l’histoire des idées, les travaux de ce GT visent à une compréhension interculturelle globale des significations de la paix (axe 1) et à interroger les relations conceptuelles et historiques entre cosmopolitisme et paix (axe 2)...

Paix, conflits et environnement

Le lien entre conflit et environnement n’est pas difficile à nourrir, que l’on pense à la guerre qui se déroule aujourd’hui et au risque que fait encourir la menace d’utiliser l’arme nucléaire, aux conséquences des changements climatiques tels que la disparition de certains territoires, les migrations...

Genre et paix

Dans une approche de sciences sociales et à partir de différents terrains d’enquête, ce GT étudie deux des principales limites qui caractérisent les initiatives en faveur d’une plus grande prise en compte des femmes dans la prévention et la résolution des conflits...

Approches régionales

Dans une perspective interdisciplinaire et fondée sur une méthodologie de recherche collaborative, le GT « Approches régionales » traite des questions touchant à l’étude et à la construction de la paix en Afrique et en Amérique latine - la notion de culture de paix ayant été promue en Afrique...

Résistance civile, non-violence et culture de la paix

Dans un monde en transition depuis plusieurs décennies, des mouvements non-violents très variés se sont développés et ont fait irruption sur les scènes politiques internationales et nationales (BDS, Printemps Arabe, Soudan, Algérie, Myanmar, Occupy, La Lucha…).

Les GT sont autonomes dans la définition de leurs objets et problématiques de recherche et conduisent leurs travaux selon les normes universitaires et scientifiques en vigueur. Néanmoins, ils travaillent autour d’un positionnement épistémologique commun, et des discussions ont lieu régulièrement entre les GT afin de créer des synergies et transversalités dans la conduite de leurs recherches.

Séminaire Transversal

Séminaire Transversal de l’Institut pour la Paix

Complémentairement aux divers Groupes de travail (GT) qui mènent l’analyse au niveau d’objets et pratiques spécifiques, le Séminaire transversal (ST) de l’Institut pour la paix entend construire une base théorique commune et ainsi réfléchir sur l’élaboration, la transmission et la réception des idées, des questions et des arguments en matière de paix et de guerre à travers les différents champs d’investigation et d’expertise de chacun.

Autres axes de recherche

L’IPP ambitionne d’investir d’autres champs de recherche et son étendue ne cesse de grandir. Ainsi, l’IPP est toujours ouvert à des soumissions spontanées, que ce soit pour des propositions de publications liées aux travaux des Groupes de Travail ou des articles sur des questions d’actualité.